Poétique et politique

ReveGenerale-NuitDebout

Nuit debout, citoyenne et joyeuse place de la République à Paris, mais aussi à Marseille, Nantes, Toulouse, Lille, Bordeaux, Strasbourg… Une convergence des luttes qui débat avec vitalité et interroge les formes à donner aux luttes politiques. Une magnifique installation lumineuse de Rêve Générale (faite par le collectif Lumen – Paris Light Brigade) accompagnée de nombreux échanges de paroles, de dessins, de chansons… Et d’une diffusion des papillons de Ne pas plier. La nuit est belle, le jour se lève…

Publié dans Manifestation | Laisser un commentaire

Égalité mon œil

les-medias-veillent

la-gonfle-retouche-150216-72-dpi

Une image de 1988, du collectif Grapus, faisant partie de l’exposition Égalité mon œil sur les droits des femmes, a été censurée sur Facebook en 2016. Les obscurantistes ont de la suie dans les idées, ils avaient déjà censuré, via la RATP de l’époque, cette même image. Le texte de protestation écrit pour Grapus et le Théâtre de Malakoff a été publié dans Libé du 10 novembre 1988. Il reste d’actualité, ce qui est bien déplorable mais nécessaire. À lire ci-dessous (ou en mode texte ici).

VOIR AUSSI
Facebook censure les seins nus mais pas les propos racistes et « L’Origine du Monde »: Facebook ne pourra pas échapper aux juges français.

article-pour-blog-allege-150216

Publié dans Exposition | Laisser un commentaire

La suite dans les idées.

les-trois-graces

 

JE_lutte_des_classes pour blog

Imaginons nos bonheurs en commun,
révolutionner c’est inventer de nouveau.
Meilleurs vœux pour 2016 !

 

Je lutte des classes
Cela sonne un peu comme un slogan dépassé, discrédité par l’idéologie dominante et ses intellectuels de service. Mais justement, la présence du « je » propulse la phrase au-delà du jeu de mots : plutôt une invitation à l’échange, une promesse d’engagement. Non pas le « je » du retour de l’individu, périodiquement annoncé par les idéologues du capitalisme, mais un « je » directement connecté aux conflits. La réappropriation de la subjectivité par le collectif, une montée en généralité qui n’enferme pas le moi dans l’espace étroit de l’individu, mais le place en situation de communication et de combat à la fois. Après la résignation du repli sur soi, la promesse de lendemains qui changent. C’est aussi la vertu de « je lutte des classes », que de permettre un lien entre un futur ouvert et un passé que l’on croyait dépassé.
Franck Poupeau

Publié dans Quelle joie le bonheur | Laisser un commentaire

Minute papillon !

en-tete_blog2

L’exposition «Graphisme contemporain et engagements», à la Bibliothèque nationale de France m’a permis de rassembler quelques-unes de mes images, accompagnées de pensées heureuses. Voici entre autres une belle analyse de «Rêve générale» de François Chesnais et Denis Paillard pour la revue Carré Rouge. À lire et à partager sans modération.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Publié dans Exposition, Manifestation | Laisser un commentaire

Joyeux Bordel

en-tete_blog

Installation pour l’exposition «Graphisme contemporain et engagements»

du 21 septembre 2015 au 22 novembre 2015
à la Bibliothèque nationale de France, Allée Julien Cain
Quai François Mauriac, Paris 13e

Panneau bois de 6m x 2m, technique mixte.
Images en situation au sein des mouvements sociaux depuis l’an 2000.
Le sens de ces images évolue dans le présent qui les remet en jeu, non pas un art politique, mais une pratique politique de l’art. L’action c’est ici et maintenant, soyons responsables, amusons-nous !

pour en savoir plus : www.gerardparisclavel.fr

Chronic

Chroniques, le magazine de la BnF

Publié dans Exposition | Laisser un commentaire